Un weekend à Turin avec IdBus #1




Comme vous le savez pour ceux qui me suivent sur ma page Facebook (lien ici), j'ai été début décembre à Turin pour un weekend et Quel weekend ! Je vous explique.

Sur un coup de tête et parce que j'en ai marre de visiter Lyon toute seule, j'ai choisi d'aller visiter Turin toute seule comme une grande. Vous saurez que pour partir de Lyon vers Turin plusieurs choix s'offrent à vous :
  • Le train avec la SNCF
  • La voiture si vous en avait une ce qui n'est pas mon cas et en plus le trajet se révèle un peu élevé avec le prix du passage du tunnel
  • Le covoiturage vous trouverez régulièrement des annonces sur le site Blablacar
  • Le bus avec Starshipper ou IdBus 
Ayant dégoté une promo, j'ai choisi de partir avec IdBus pour 38€ aller-retour avec :
   - un départ de Lyon le vendredi à 23h30, Arrivée à Turin à 5h
   - un retour de Turin le dimanche à 17h45, Arrivée à Lyon à 22h15

J'ai trouvé une auberge de jeunesse dans le centre ville près de la gare ferroviaire de Porta Nova, le Tomato backpackers hotel à presque 22€ la nuit dans un dortoir de 4 personnes.

L'auberge de jeunesse et le transport réservé me voilà partie pour visiter Turin et c'est là que les embûches commencent !
Le vendredi soir, je pars en direction de la gare "routière" de la gare de Perrache d'où partent les cars IdBus, j'ai un peu cherché cette gare routière mais je l'ai finalement trouvée. En arrivant vous trouverez du personnel d'IdBus qui vous accueilleront et effectueront le check-in pour savoir si vous êtes bien sur la liste des passagers et si vous voulez partir le bon jour (oui certains devaient partir le lendemain mais étaient présents, vas comprendre), votre carte d’identité vous permettra d'effectuer ce check-in mais ce serait forcément trop simple parce qu'en fait il n'y a pas qu'un seul car qui part mais ce soir là, deux cars partaient, l'un dans vers Paris et l'autre vers Milan. Le mien étant celui qui va vers Milan, puisque l'ayant découvert à ce moment là, le car vient de Paris, s'arrête à Lyon puis Turin et enfin Milan ! Et pareil pour l'autre sens.
Mon car provenant de Paris avait 45 minutes de retard ce soir là puisqu'il était resté coincé dans les bouchons et je peux vous dire qu'attendre dehors ou dans le petit hall de la gare de Perrache en ce début de décembre le soir à 23h30, et bien il fait un peu froid !
Notre car est donc arrivé vers 00h15, nous avons du monter rapidement dans ce car pour arriver le plus tôt possible au tunnel du Fréjus qui est apparemment fermé une partie de la nuit.

Pour ce qui est du car, c'est un car de voyage plutôt agréable après il faut dire que je dors partout sans problème mais les équipements promis par la SNCF sont là. Les sièges sont réglables pour s'allonger, pour s'écarter un peu de son voisin, vous trouverez un repose pied, une tablette de voyage et votre ceinture de sécurité qui est obligatoire dans les transports en car. Pour ce qui est du passe temps, vous aurez accès à une prise électrique et à la Wifi (qui fonctionnait à l'aller et au retour) ce qui peut s'avérer utile. Vous l'aurez compris le voyage ne m'a posé aucun soucis ni à l'aller ni au retour.

Le trajet s'étant bien passé, le car nous laisse à la gare routière de Turin à 5h du matin comme prévu et LÀ c'est le drame parce que la gare routière n'est pas la gare de Porta Nova ET n'était pas sur le plan que j'avais récupéré ! Je demande donc mon chemin pour rejoindre l'auberge de jeunesse. On m'indique gentiment et en français mon chemin et me voilà partie à pieds, à 5h du matin, seule vers ma destination. J'ai du marché quasiment 50 min pour rejoindre l'auberge de jeunesse qui en arrivant était fermée alors que j'avais dit que j'arriverai à 6h du matin, j'ai donc sonné (sonné et re-sonné) jusqu'à ce que le gardien m'ouvre, je lui explique mon cas et il me dit qu'on va appeler son responsable pour savoir ce qu'on fait. J'explique au responsable et il me dit : "pas de soucis vous pouvez rester à l'auberge et vous verrez avec ma collègue à 8". Il est 6h30, ouf je peux rester au chaud, calée dans un canapé et là je me suis rendormie quelques minutes (45 pour être exacte !).
À 8h, la fameuse demoiselle est arrivée et j'ai pu faire le check-in, récupérer les clés de ma chambre et aller me jeter dans le lit pour finir de me reposer pour visiter cette ville qui m'a accueilli de façon mouvementée quand même.


Aucun commentaire