5 choses que j'ai appris depuis que je cours

La course à pied est entrée dans ma vie par hasard mais surtout parce qu'il fallait que je reprenne le sport, n'étant plus super alaise sur des rollers j'ai racheté une paire de baskets et j'ai commencé cette activité basée sur l'endurance. De plus, ce sport pousse à se dépasser et il est possible de voir les résultats rapidement quand on est rigoureux et surtout régulier dans ses entraînements. Depuis que je cours, je vois différemment les choses et je dirai que je les prends avec plus de recul, je dirai même que j'ai découvert une version plus optimiste et moins fermée de moi-même. C'est pourquoi j'ai choisi de partager avec vous ce que la course à pied m'a appris :

1 – Chaque sortie vaut le coup d'être vécue

Comme pour beaucoup de sport "individuel" le plus dur est de se motiver et d'enfiler sa paire de baskets. La flemme ? Le mauvais temps ? Une petite fatigue ? Une envie de grasse matinée ? Une grosse journée de travail ? Tout est prétexte à ne pas aller courir. Or je ne regrette aucune de mes sorties tant pis si la durée n'était pas longue, si la distance n'est pas celle fixée par le programme, si la forme ne nous permet pas de faire ce qu'on devrait. Tant que je sors, que ce jour-là je fais de mon mieux lorsque je termine ma séance je suis fière de moi et j'aborde les choses qui suivent avec un œil différent.

2- Je découvre le paysage à chaque sortie

Je peux tout aussi bien courir en pleine ville qu'à la campagne, sur les sentiers forestiers, dans les parcs, les voies vertes, vous l'aurez compris cela m'importe peu même si j'ai une petite préférence pour les sols meubles, en ce moment je cours sur la route et j'engloutis les kilomètres de macadam. Je fais mes sorties running au milieu des montagnes dans ce paysage que je ne connaissais pas et qui m'émerveille encore un peu. En marchant je suis attentive à mon environnement mais en courant sans musique, je suis beaucoup plus attentive à tout ce qui se passe autour de moi. J'adore observer les animaux qui en liberté ou non profitent de la nature comme je le fais, j'aime aussi voir la nature se réveiller (l'avantage de courir à la fraîche) et évoluer surtout en ce moment avec le printemps et les beaux jours qui arrivent.

3 – Je suis devenue addict aux leggings

C'est un peu ridicule mais ces vêtements uniquement faits pour le sport que les gens portent pour tout et en tout temps m'avaient profondément dégoutée mais je dois avouer que depuis que j'ai enfilé mon premier legging pour aller à la salle (après avoir perdu un peu de gras), j'en suis devenue complètement addict. Je me modère un peu sur les achats mais j'en ai qui viennent de chez Primark, Décathlon ou Fabletics et je suis amoureuse de ceux de Primark et Fabletics. Par contre si j'écoutais la petite voix sur mon épaule, j'en aurai beaucoup plus ! Néanmoins l'habit ne fait pas le moine et ça ne vous fera pas courir plus longtemps par contre prenez de bonnes baskets, vos genoux vous remercieront.

4 - Le running m'apprend la patience

J'ai à peu près la patience d'une enfance de 3 ans, vous comprendrez donc que ce n'est pas mon fort. J'aime quand les choses vont vite et que je connais déjà la fin de ce que j'entreprends. Moi maniaque du contrôle ? Nooooooon. Depuis que je fais du sport et que je suis entrée dans le monde du travail, j'essaie de ne pas céder à la facilité sauf qu'avec la course à pied, les résultats ne sont pas là aussi rapidement qu'on le veut et de toute évidence j'ai dû revoir mes exigences à la baisse. De plus je ne suis pas une grande coureuse mais ça je le savais en commençant. Par contre ce que je redoutais c'est qu'en arrivant à un certain niveau je n'ai plus été capable de m'améliorer c'est donc à ce moment qu'il faut être patiente, écouter mon corps, être bienveillante avec lui et à force de travail j'atteindrai mes prochains objectifs.

5 - La course à pieds ne fait pas que du bien au corps

Comme je vous le disais chaque sortie vaut le coup d'être vécue, le sport et la course à pieds m'ont rendue plus endurante, plus rapide et plus énergique mais la pratique du sport joue désormais sur mon moral avec des répercutions dont je ne m'attendais pas. En effet, quand je cours, ça me permet de canaliser mon stress et libérer mes tensions, c'est en quelques sortes un défouloir qui a des répercussions positives sur mon mental ce qui me permet d'être plus optimiste pour la suite. Je le ressens tout particulièrement quand je n'ai pas fait de sport depuis quelques jours, j'ai l'impression d'être comme un lion en cage qui a besoin de sortir !

666
66
6


J'espère que cet article vous aura plu et que (peut-être) certains d'entre vous se reconnaîtront ! Je sais que ce blog est dédié aux voyages, à la photo et aux découvertes mais son but premier est de partager avec vous ce que j'aime alors j'ai ouvert de nouvelles rubriques pour diversifier un peu le contenu de cet endroit de la toile où je me dévoile à vous. J'espère ne pas vous décevoir et il faut vraiment que j'instaure un rythme de publication régulier pour arrêter de vous inonder d'articles à certaines périodes et de ne rien vous donner à lire pendant des semaines !

Aucun commentaire